Table des matières

Deux cent trente pages d’un récit empreint d’une certaine pudeur face aux évènements :

Publié par

albert

Né en 1927 à Surbourg
Après la Libération, l’auteur entre à l’École de Santé Militaire de Lyon
et entame une carrière d’officier, à la hauteur de celle que son père souhaitait à son frère Georges, malheureusement disparu en Pologne en janvier 1945.
Il servira en France, en Algérie, à Madagascar
et terminera au grade de Vétérinaire-général.
Âgé de 83 ans,
Albert OTT est Officier de la Légion d’Honneur,
Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Chevalier du Mérite Agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *