Breslau – Wrocław : 22 octobre – 7 décembre 1943

La famille OTT a été transplantée dans le  UMSIEDLUNG SCHLESIEN 141 à Breslau en Pologne.

Albert OTT disposait d’une relative capacité de déplacement eu égard aux travaux qui lui étaient donnés, par exemple déchargement de wagons.

Proche de leur lieu de résidence, se trouvait la Basilique Sainte-Élisabeth

sic :

« Dans notre rue, tout près de notre immeuble, se trouve l’église Sainte Élisabeth, un bel édifice malheureusement encastré dans les maisons. Seule la façade reste visible. Construite en briques vernissées en un style inconnu des Alsaciens, nous ne cessions de l’admirer. »

La famille OTT échappa au camp de Trebnitz.

Nous ignorons ce qui se passe en Silésie et l’existence des camps de la mort. Dans l’éventualité invraisemblable d’une transplantation définitive, que sera notre avenir ? Il est préférable de ne pas l’envisager. Une courte promenade dans la rue avec nos nouveaux camarades venant de Trebnitz nous confirme la rigueur du régime. Les premières chutes de neige nous font presser le pas vers notre dortoir. Le mois de décembre a commencé. L’hiver s’installe. Nous appréhendons sa rigueur dans cette région au climat continental. Les déneigements à la pelle de la cour et des abords seront nos occupations principales. Le mauvais temps n’incite pas aux promenades pendant cette triste saison. Notre fête de Noël en famille dans un camp de transplantation, quelle joie les parents pourront-ils offrir à leurs enfants? A l’église tout proche, nous pourrons le vivre dans une communauté chrétienne. Depuis notre arrivée, notre mère y a prié beaucoup. Elle est sûre d’être exaucée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *